Le CBD fait-il planer ?

Temps de lecture : 3 min

Le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont des molécules issues de la même plante, le chanvre (Cannabis sativa L.) qui interagissent avec notre système endocannabinoïde. Le THC est non seulement la molécule la plus abondante dans le cannabis, mais également la plus connue, notamment pour ses effets psychotropes. Ce n’est pas un secret, le THC fait planer ! C’est la raison pour laquelle il est considéré comme un produit stupéfiant, et donc illégal en France. Le THC possède également de multiples vertus thérapeutiques, que la communauté scientifique s’efforce de percer à jour.  Le CBD est quant à lui, de plus en plus prisé,  car il présente de nombreuses propriétés pour l’organisme, sans être nocif ni provoquer d’effets psychoactifs. Décryptage. 

Le système endocannabinoïde, un acteur clé dans notre organisme

Le système endocannabinoïde (SEC) est un système biologique de communication qu’on retrouve chez tous les vertébrés. Il est composé notamment de neurotransmetteurs et de récepteurs. À ce jour, deux récepteurs du SEC ont été identifiés, le CB1, isolé en 1990, et le CB2, isolé en 1993. Les récepteurs CB1 sont en majorité exprimés dans le système nerveux central et périphérique. Les récepteurs CB2 prédominent dans les tissus immunitaires. Le système endocannabinoïde participe au maintien de la stabilité de l’environnement interne du corps. À ce jour, ce système complexe n’a toujours pas livré tous ses secrets et de nombreux experts se penchent sur le sujet. Le système endocannabinoïde est globalement présent dans tout le corps. Il joue un rôle dans la régulation de plusieurs fonctions et processus tels que le contrôle du sommeil et de l’appétit, les émotions, la mémoire, la signalisation de la douleur... 

THC et CBD : une seule famille, deux effets différents

Le chanvre produit plus de 500 composés distincts et héberge une centaine de cannabinoïdes. Les cannabinoïdes sont des substances chimiques qui activent les récepteurs du système endocannabinoïde (SEC). Il en existe plus d’une centaine, parmi eux les endocannabinoïdes synthétisés naturellement par le corps humain et les phytocannabinoïdes présents naturellement dans les plantes et en abondance dans le cannabis. Parmi les phytocannabinoïdes les plus actifs sur l’organisme humain, on retrouve le THC et le CBD. 

Bien que le CBD soit produit dans les mêmes trichomes que le THC, et qu’il interagisse avec les mêmes récepteurs, il ne fait pas planer.

Le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont des molécules isomères. C’est-à-dire qu’elles disposent du même nombre d’atomes (21 atomes de carbone, 30 d’hydrogène et 2 d’oxygène). Toutefois, ces atomes ne sont pas agencés dans le même ordre. Et cette différence d’agencement suffit à distinguer nettement les effets que chaque molécule provoque. Bien que le CBD soit produit dans les mêmes trichomes que le THC, et qu’il interagisse avec les mêmes récepteurs, il ne fait pas planer, peu importe la forme sous laquelle il est consommé. 

Si, grâce à sa forme, la molécule de THC se fixe parfaitement aux récepteurs CB1, liés principalement au système nerveux, ce n’est pas le cas du CBD qui agit sur ces récepteurs sans pouvoir s’y fixer. Cependant, les deux molécules se lient aux récepteurs CB2 qui prédominent dans le système immunitaire.

Le CBD a des propriétés antipsychotiques, antioxydantes et anti-inflammatoires… Il pourrait même atténuer l’effet psychotrope du THC

Grâce à la forme de leur molécule qui diffère, CBD et THC ont des effets différents sur le corps humain.

Le THC présente des bienfaits thérapeutiques, antalgiques, il aide à calmer les douleurs chroniques, aide à soulager les nausées liées aux traitements de cancers et soulage la rigidité et la spasticité musculaire des personnes atteintes de sclérose en plaques. 

Contrairement au CBD, qui ne présenterait que peu d’effets secondaires, le THC peut entraîner une addiction, de l’anxiété et de la paranoïa en plus d’un effet planant. Pas de bad trip avec le CBD !

Le potentiel thérapeutique du CBD suscite beaucoup d’intérêt, ses effets relaxants étant particulièrement prisés avec l’avantage de ne pas causer d’effet psychoactif. Le CBD a des propriétés antipsychotiques, antioxydantes et anti-inflammatoires… Il pourrait même atténuer l’effet psychotrope du THC, lorsqu’il est pris conjointement avec ce dernier.

Pour résumer… Non, le CBD ne fait pas planer

Bien qu’elles soient issues de la même plante, les molécules de CBD  et de THC diffèrent par leurs actions sur l’organisme. Qu’il soit pris sous forme d’huile, de fleur ou encore d’e-liquide, le CBD ne provoque aucun effet psychotrope ni de dépendance contrairement au THC. Il freinerait même l’effet psychotrope du THC, lorsqu’il est consommé conjointement avec ce dernier... 

3 commentaires

C’est une très bonne alternative au THC sans la perte du goût originel. J’encourage toutes les personnes qui n’ont pas déjà essayé.

Merci pour cet article pertinent.

Alexis 30 juillet 2021

Très intéressant en effet, obtenir l’effet apaisant du cbd sans la partie “planante” est vraiment une bonne chose.

Merci pour les conseils et le contenu !

Cyrille 28 juillet 2021

Bonne chose à savoir . Donc à consommer sans modération !!!

Chraibi Reda 28 juillet 2021

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Ne manquez pas ...