Les effets secondaires du CBD ? Quels risques ?

Grâce à ses nombreuses propriétés et bienfaits sur notre organisme, le cannabidiol (CBD) est très apprécié par ses consommateurs. Bien que le CBD soit une molécule extraite de la plante de cannabis, on vous rassure illico : il ne fait pas planer, ne provoque pas de dépendance, ni d’effets psychotropes. L'OMS a déclaré que le CBD ne représentait aucun risque de santé publique. Néanmoins, lorsque les produits sont d’une qualité douteuse, mal préparés ou que le CBD n’est pas utilisé correctement, cela peut entraîner quelques effets secondaires. Heureusement, ils sont plutôt minimes, on vous explique ?

Le CBD, la molécule bien-être du chanvre :

Le cannabidiol (CBD) est de plus en plus plébiscité par le grand public, notamment pour :
  • favoriser la relaxation, réduire le stress et l’anxiété
  • favoriser l’endormissement et réduire les troubles du sommeil
  • la récupération musculaire 
  • ses vertus antioxydantes 
  • ses effets anti-inflammatoires : 
    • soulager les douleurs 
    • réduire les inflammations cutanées de type acné, eczéma, psoriasis… (en application locale)

A lire aussi : Pourquoi prendre du CBD ?

huile-de-cbd

Comment consommer le CBD ?

Le CBD peut-être consommé de plusieurs manières et on peut le trouver sous différentes formes : fleurs, huiles, e-liquides, food, boissons C’est une véritable alternative naturelle qui soulage de nombreux maux et troubles. L'OMS a déclaré que le CBD ne représentait aucun risque de santé publique et affirme que le CBD est sans risque et bien toléré chez les humains comme chez les animaux

Bon à savoir :  
Au cours de sa réunion de novembre 2017, le Comité OMS d’experts de la pharmacodépendance a conclu que, à l’état pur, le CBD ne semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé.

Mais alors, le CBD, ce remède naturel aux multiples bienfaits, provoque-t-il des effets secondaires ? Eh oui, prendre du CBD peut entraîner des effets secondaires. Ces derniers, bien que peu agréables, sont minimes et disparaissent assez rapidement. On rencontre souvent ces réactions lorsque la posologie n’est pas respectée ou que le CBD est de mauvaise qualité.

Avant de parler des effets secondaires du CBD, parlons tout d’abord des
contres indications du CBD.

Qui ne peut pas prendre de CBD ?

- Les femmes enceintes pendant la période de grossesse et d’allaitement pour ne pas risquer la santé de l’enfant.
- Les individus ayant des problèmes cardiaques 
- Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson 

Il existe des interactions médicamenteuses auxquelles il faut prêter une attention particulière. Il est nécessaire d’espacer les prises de médicaments avec la prise de CBD pour permettre au foie de faire correctement son travail. Les interactions ont tendance à apparaître sur de fort dosage de CBD mais il est préférable de toujours prendre l’avis de votre médecin avant de consommer du CBD, et de toujours vérifier la qualité du produit que vous allez consommer.

AOMA propose une sélection fine de produits à base de cannabidiol et autres molécules du CBD pour permettre de bénéficier pleinement des effets de la molécule bien-être. L’équipe s’attache à accompagner chacun à trouver le produit idéal, la concentration…Venez échanger directement avec l’équipe par mail : bonjour@ao-ma.fr ou échanger sur ses réseaux sociaux avec une communauté bienveillante, sur Instagram , sa page Facebook ou encore le groupe privé Facebook pour plus de discrétion.  
infusion-cbd

Est-ce que le CBD provoque des effets secondaires ?

Oui, le CBD peut provoquer des effets secondaires. Au même titre que n’importe quelle substance,  au-delà d’un certain seuil d’exposition, des réactions et des effets secondaires peuvent apparaître.
A ce jour, aucune recommandation en termes de dosage de CBD n’a été clairement établie et de nombreux facteurs externes sont à considérer. Les utilisateurs de CBD cherchent parfois à apaiser un trouble qui nécessite un traitement médicamenteux avec des effets secondaires bien souvent plus lourds encore et/ou qui crée une dépendance. Généralement les effets secondaires du CBD apparaissent lorsque le dosage est trop important pour notre organisme.
On conseille toujours de commencer avec une faible dose, d’observer les effets et d'augmenter progressivement le dosage si besoin. Et le CBD a l’avantage de ne pas provoquer de dépendance

Quels sont les effets secondaires du CBD ? 

Lorsque le CBD est utilisé avec un dosage plus ou moins important, il risque de causer des effets secondaires tels que : sécheresse buccale, somnolence, nausées, troubles de l’appétit…Heureusement ces effets secondaires sont plutôt minimes. On vous explique tout plus en détail. 

  • Bouche sèche

Après avoir pris du CBD, il est possible de ressentir une sécheresse buccale, rien d’alarmant donc, il suffit de boire un verre d’eau et c’est oublié ! C’est un effet secondaire plutôt facile à gérer celui-ci. 

Analysons ça d’un peu plus près :
Une étude datant de 2006 a démontré que les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde étaient impliqués dans la production de salive. En activant ces récepteurs pour agir, le CBD les empêche de participer à la production de la salive. Une seconde étude a permis de valider ces résultats tout en montrant que seul le récepteur CB1 participait à la régulation de la salive.

  • Nausées, troubles de l’appétit et diarrhées 

Nausée : ironie du sort, le CBD qui peut être utilisé pour éviter ou diminuer les nausées peut également en causer. Cet effet secondaire est léger et disparaît rapidement. Il est souvent dû à un trop fort dosage ou aux autres ingrédients présents dans le produit, comme l’huile végétale.
L’appétit : le CBD agit sur l’appétit, qu’il peut augmenter comme diminuer. Selon les personnes et les métabolismes, cela peut être un bienfait, comme un effet secondaire. En effet, certaines études ont démontré que le CBD aurait plutôt tendance à réduire l’appétit, et serait ainsi un moyen naturel pour lutter contre le surpoids. 
Diarrhées : par son action sur le système digestif, le CBD peut entraîner des diarrhées. Cela peut être causé par une mauvaise tolérance au CBD lui-même, mais aussi par les différents terpènes ou huiles présentes dans le produit. 

  • Fatigue, somnolence
Oui, le CBD détend et relaxe, toutefois, chez certaines personnes, il peut provoquer des états de fatigue ou de somnolence. C’est parfois la conséquence d’une  dose trop élevée de CBD. Il faut alors réduire un peu la dose ou la concentration pour ensuite la réguler.

Et ce n’est pas tout, le métabolisme des consommateurs peut également jouer sur cet état de fatigue. Vous êtes sujet à la fatigue ? Consommez plutôt votre CBD le soir ou pendant un moment de repos et évidemment, on évite de prendre le volant !

A lire : Le CBD et le sommeil
huile-de-cbd-paris

  • Maux de tête et migraines

Enfin, le CBD peut causer des migraines et des maux de tête. Ici aussi, c’est un effet secondaire qui est contradictoire avec l’un des bienfaits du CBD, puisqu’il soulage également les maux de tête…
Cet effet secondaire est souvent dû à une prise de dose de CBD trop forte ou à un produit de mauvaise qualité. Alors veillez à bien choisir votre CBD. Besoin de conseils ? Jetez un coup d'œil à notre article.

  • Baisse de la pression artérielle et vertiges

En 2017, une étude menée au Royaume-Uni a démontré que la prise d’une dose de CBD permettait de réduire la pression artérielle d’une personne au repos. Cet effet secondaire serait alors bénéfique pour les personnes atteintes d’hypertension, mais pourrait être assez grave pour celles qui souffrent d’hypotension.
Conséquence ? Cette baisse de pression artérielle peut entraîner des vertiges. Si c’est le cas, on s’allonge quelques minutes, on reprend un peu d’énergie en grignotant un peu de sucre et on consulte son médecin si le symptôme persiste. 

  • Le CBD et les médicaments 
Selon une étude menée par l’OMS en 2018, le CBD peut interférer dans la dégradation de certains médicaments.
L’action de cette interférence se situe dans le foie. Un peu de science nat’ pour vous expliquer tout ça : les enzymes cytrochrome P450 présents dans cet organe sont responsables de la dégradation des molécules présentes dans les médicaments tels que les antidépresseurs, les antipsychotiques ou les immunodépresseurs.
En consommant du CBD, les enzymes devront également décomposer cet élément et seront donc dépassées. Cela peut entraîner une intoxication du foie.
huile-de-cbd

Quelques conseils contre les effets secondaires :

 Voici quelques conseils pour éviter l’apparition d’effets secondaires lorsque vous consommez du CBD :

  • Vérifiez la composition de votre produit : les intolérances à une huile ou un autre élément du produit peuvent provoquer des effets secondaires.
  • Assurez-vous de la qualité de votre produit au CBD. Par exemple, une huile CBD décarboxylée par solvant peut contenir des résidus d’éthanol et peut entraîner des effets néfastes ou altérer les propriétés de la molécule. Préférez des huiles comme celles-ci, dont la méthode d’extraction, appelée extraction au CO2 supercritique, n’altère pas les propriétés de la plante et ne laisse aucun résidu.

huile-de-cbd-dosage

    Bon à savoir :
    La décarboxylation est la réaction chimique indispensable à l’assimilation des cannabinoïdes de la plante de cannabis par notre organisme. Sans décarboxylation ou avec une décarboxylation mal exécutée, les effets du CBD seront inefficaces ou limités. La décarboxylation est le processus qui consiste à utiliser la chaleur pour convertir les cannabinoïdes de leur forme acide à leur forme active. Ainsi, en chauffant le chanvre naturel, le CBDA (acide cannabidiolique) perd un groupe carbone et se transforme en CBD, qui va alors révéler et activer toutes ses propriétés.

    • De nombreux effets secondaires du CBD sont liés à une prise trop importante de cannabidiol. À chaque individu, son dosage ! Commencez toujours par de faibles doses pour augmenter progressivement, si nécessaire. 
    • Si vous suivez un traitement ou si vous avez des allergies, demandez conseil à votre médecin : les conseils d’un professionnel de santé sont toujours les bienvenus et sont recommandés lorsque vous commencez à prendre du CBD.

    Le CBD provoque très peu d’effets secondaires :

    Comparé à ses nombreux bienfaits, le CBD n’a que peu d’effets secondaires. Ils sont souvent plutôt minimes et disparaissent généralement aussi vite que l’éclair. Afin de les éviter au maximum, vérifiez bien la composition de votre produit ainsi que son moyen de fabrication. Assurez-vous de choisir un produit adapté à vos besoins et, si vous en prenez, adapté à vos médicaments. Et bien sûr, demandez conseils à votre médecin avant d’en consommer. Vous voilà parés sur les effets secondaires du CBD !

    Lire aussi : 
    Huile de CBD, bienfaits, dosage, utilisation, un guide complet pour que l'huile de CBD n'ait plus de secret pour vous !
    Le CBD et le sommeil : le CBD influence-t-il notre sommeil ? ou comment plonger facilement dans les bras de Morphée.
    Le CBD, stress et anxiété, le CBD, une molécule qui rend zen ? 

    huile-de-cbd-france

    1 commentaire

    Le pharmacien de mon bourg m’a vendu du CBD Remedeus d’abord du 10% que j’ai pris en augmentant la dose très progressivement jusqu’à 2 fois 10 gouttes/jour soit 80 mgr. Je suis passé au Remedeus 20%. Après 16j je prends 3gouttes le matin, 2 à midi et 3 le soir et je sens maintenant une digestion difficile mais pas de vrais nausées alors que la dose n’est que 64 mg/j. Faut il que je change de CBD, le votre m’eviterait il ce désagrément ? Je présente des douleurs neuropathiques apres des interventions chirurgicales.
    Cordialement

    Schneider 06 juin 2022

    Ecrire un commentaire

    Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

    Ne manquez pas ...